Depuis hier, Alessandra Sublet connaît une rentrée chargée. Deux nouvelles émissions au programme pour l’animatrice : Petit dimanche entre amis sur Europe 1, et Un soir à la tour Eiffel qui débutera mercredi sur France 2. Sans oublier, bien sûr, le petit Alphonse né à la mi-août.

Thierry Ardisson peut aller se rhabiller : l’homme en noir qui passe son temps à attaquer Alessandra Sublet ne fait pas le poids face à la réussite qu’elle affiche, aussi bien à la télévision qu’à la radio. Un succès qui naît de l’envie de satisfaire son public – qui le lui rend bien. « J’ai toujours un peu le trac, expliquait-elle à Metronews après la première de son émission Petit dimanche entre amis, hier. Je n’ai pas envie de décevoir ni les auditeurs, ni mes patrons. Mais une fois l’émission lancée, j’étais dedans avec ma spontanéité et mes erreurs. Mais je ne me prends pas la tête car les gens m’acceptent telle que je suis. Je ne changerai pas mon fonds de commerce ! »

Un état d’esprit qu’Alessandra Sublet emporte avec elle sur France 2, où elle animera dès mercredi Un soir à la tour Eiffel, une émission enregistrée au sein même du symbole de la capitale française. Désormais habituée aux critiques, la présentatrice assure qu’elle saura y faire face. « Seule fille à avoir son émission en seconde partie de soirée, je m’attends à des tirs de bazooka, précisait-elle à TVMag. Et alors ? Si cela répond à 100% de mes envies, pourquoi m’en priver ? Ça n’empêchera pas les critiques de certains, mais je m’y suis préparée. »

Avec la naissance de son deuxième enfant Alphonse en août dernier, Alessandra Sublet semble donc avoir gagné en sagesse. De quoi affronter avec sérénité cette rentrée bien chargée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *