Le ministre de l’Industrie ne compte pas quitter la vie politique. Il a démenti les informations d’un article paru sur lemonde.fr affirmant qu’il était sur le point de raccrocher.

Entre Twitter et la politique, il ne veut pas choisir. A la fois admiré et critiqué pour son utilisation intense du réseau social, Eric Besson n’a pas l’intention de mettre un terme à sa carrière politique, ni à sa vie de twitto. Hier, lemonde.fr croyait savoir que: «Son départ de la politique ne fait plus aucun doute, ni pour l’Elysée ni pour les ministres du gouvernement. Côté vie publique, il devrait se contenter de sa mairie de Donzère, commune de 5 000 habitants dans la Drôme, où il compte se représenter aux municipales de 2014». La réponse d’Eric Besson n’a pas tardé, il n’est pas d’accord avec les allégations de la journaliste, qui affirmait d’autre part que le ministre préférait le football à la politique.

Click Here: State of Origin Jerseys

Et comment l’a-t-il fait savoir? En twittant bien sûr. «L’article du monde.fr a fait beaucoup de bruit. Pour pas grand-chose. Compilation de vieilles infos ou de rumeurs», a-t-il réagi. Avant de compléter cette déclaration par un: «Il est vrai que j’avais refusé de recevoir la journaliste. Elle est donc excusée de s’être beaucoup trompée». Le ministre qui se dit «heureux» d’être à son poste n’a donc pas l’intention ni de renoncer à sa carrière, ni de cesser ses activités sur le site de micro-blogging, en concluant: «Travailler et tweeter. Il n’y a pas à choisir. Je serai sur Twitter tant que j’y prendrai du plaisir. Libre.» Et de se remettre à commenter le foot…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *