Rencontre avec le réalisateur Michael Gracey, qui a fait de Hugh Jackman “The Greatest Showman” dans la comédie musicale en salles ce mercredi.

Dans The Greatest Showman, en salles ce mercredi, Hugh Jackman incarne P.T. Barnum, un visionnaire parti de rien pour créer un spectacle devenu un phénomène planétaire. AlloCiné a rencontré Michael Gracey, le réalisateur de cette comédie musicale qui lui permet de faire danser la star australienne… pour la deuxième fois !

AlloCiné : Avec “The Greatest Showman”, ce n’est pas la première fois que vous faites danser Hugh Jackman.

Michael Gracey : Oui, c’est vrai, je l’ai déjà fait danser pour une publicité. J’étais en compétition avec un réalisateur français à l’époque, ils m’ont choisi car ils pensaient que je connaissais Hugh Jackman, alors que ce n’était pas le cas ! Le premier jour de répétitions, tout le monde était là, et Hugh arrive vers moi en s’exclamant : “Michael !!!” En me prenant dans ses bras, il m’a dit : “Ils pensent que je te connais, donc joue le jeu !” Voilà comment on s’est rencontrés pour la première fois ! Et on s’est tellement amusés en faisant cette pub qu’à la fin du tournage, il a suggéré qu’on fasse un film ensemble.

Pour vos débuts dans le cinéma, vous dirigez donc d’emblée une méga-star  !

Clairement, bosser avec Hugh Jackman… Rien ne pourra jamais être mieux ! (rires) Il est vraiment incroyable sur le plateau, avec cette manière qu’il a de travailler avec chacun, pas seulement les personnes devant la caméra mais aussi celles qui sont derrière. C’est quelqu’un qui donne l’exemple ! Il apporte tellement d’énergie, tellement de joie… Je crois vraiment que sur un plateau, dans cet environnement créatif, si les gens stressent et se crient dessus, peu importe les sourires, vous pouvez voir dans leurs yeux qu’ils ne passent pas un bon moment. Mais avec quelqu’un comme Hugh, quand il arrive sur le plateau, tout le monde est dans un super état d’esprit, tout le monde est plein de joie. Quand vous dites “Action”, les gens chantent et dansent et vous voyez littéralement qu’ils passent un moment incroyable. Pour moi, qu’une star soit capable de diffuser une telle ambiance sur un plateau, c’est le rêve !

"The Greatest Showman : Hugh Jackman et son équipe dans une publicité… en direct !

“The Greatest Showman” ne manque pas d’ambition pour un premier long métrage. Pas trop de pression ?

Click Here: Cheap Chiefs Rugby Jersey 2019

J’ai eu de la chance, car je viens du monde de la pub, qui m’offrait l’opportunité de filmer souvent des grands spectacles et des numéros musicaux. Je me suis donc retrouvé avec quelque chose où je me sentais à l’aise. En fait, je pense que la pression était plus sur les autres que sur moi, alors que c’était mon premier film ! (rires)

Qu’est-ce qui vous a attiré dans ce projet ? Les personnages ? Le fait que le film invite à croire en ses rêves ?

C’est une combinaison de ce que vous citez. Des personnages de grande qualité et un message incroyable pour le public, notamment durant Noël (le film est sorti en salles à cette époque aux Etats-Unis, ndlr). Pour moi, le film serait une réussite si les gens venaient à le voir, encore et encore, et avaient envie de le voir à chaque période de Noël. Ce serait incroyable. Et puis j’ai été attiré par le personnage de Barnum, qui a des défauts. C’est ce que sont les humains. Barnum voulait être plus que ce qu’il n’était. Je pense que c’est une chose très naturelle : les gens veulent être plus que ce qu’ils ne sont, c’est ce qu’ils désirent. Barnum se perd en route, et c’est ce qu’on fait tous. Mais à la fin, on voit tout le chemin parcouru par le personnage. Cela prend tout le film pour qu’il réalise ce qui est le plus important à ses yeux : sa famille. La famille qu’il a créée avec le cirque, ces gens qu’il a réunis ensemble, mais également sa véritable famille.

Propos recueillis par Clément Cuyer le 4 décembre 2017 à Londres

La bande-annonce de “The Greatest Showman” :

The Greatest Showman Bande-annonce VO

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *