Tel-Aviv (Israël), le centre économique du pays attire. Chaque année, plusieurs milliers de Juifs de France viennent s’installer en Israël. Philippe Bismuth, Noémie et leurs enfants ont fait le grand saut il y a trois ans et ils ne regrettent pas leur choix. Lui était commercial, elle rééducatrice des yeux, une situation confortable. L’agence juive leur a fourni une aide d’un peu plus de 16 000 euros pour débuter. Retrouver un bon travail n’a pas été très difficile. Les enfants par contre ont mis trois ans à rattraper vraiment le niveau en hébreu en classe.Un sujet tabouMais pour beaucoup de nouveaux arrivants moins diplômés, vivre au quotidien est parfois difficile, car la vie en Israël est chère. Laetitia Journo, qui est arrivée seule il y a cinq ans se demande si le prix à payer n’est pas un peu trop lourd. Elle songe donc à revenir en France “s’il y a une opportunité”. Faire le chemin inverse est un sujet tabou et aucun chiffre sur les retours n’est disponible.   Le JT

  • JT de 19/20 du mardi 9 avril 2019 L’intégrale

Les autres sujets du JT

  • 1

    Un référendum d’initiative partagée sur la privatisation d’Aéroports de Paris ?

  • 2

    ADP : Bercy agacé par l’initiative de référendum d’initiative partagée

  • 3

    Déclaration de revenus : ce qui change en 2019

  • 4

    Violences conjugales : une femme tuée malgré l’intervention des gendarmes

  • 5

    Violences conjugales : 43 femmes tuées par leur compagnon depuis le début de l’année

  • 6

    Carlos Ghosn : sa vidéo est-elle une erreur de communication ?

  • 7

    Brexit : Paris favorable à un délai sous conditions

  • 8

    Brexit : les députés européens britanniques dans l’incertitude

  • 9

    Dordogne : la justice fait arrêter un chantier pour préserver un village

  • 10

    Pollution sonore : le combat des riverains de la ligne Paris-Rennes

  • Click Here: cheap all stars rugby jersey

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *