Sans chercher à diaboliser un aliment, le constat s’impose de lui-même : les sodas, aussi bien aux Etats-Unis qu’en France, sont responsables en partie de l’épidémie d’obésité. Il existe aujourd’hui d’autres boissons, conjuguant plaisir et légèreté.

On le dit, on le sait et on le constate tous de plus en plus : l’obésité progresse. Selon l’OMS, plus d’un milliard d’adultes sont trop gros. Or les sodas peuvent favoriser la prise de poids.
Des sodas qui pèsent sur la balance
Pour ceux qui en douteraient encore une étude publiée en août 2006 dans l’American Journal of Clinical Nutrition a dressé le bilan : après avoir passé en revu plus de 30 études publiées entre 1996 et 2006, Franc Hu, chercheur de l’école de santé publique de Harvard explique que la consommation de sodas est un élément clé dans la survenue de l’obésité. Pas étonnant quand on se rappelle que 33 cl de soda, c’est en moyenne 150 kcal, soit 6 morceaux de sucres… Sans rien changer à son régime alimentaire ni a ses habitudes de vie, une canette par jour se solde au bout d’un an par un gain de 6,5 kg ! A ce rythme, les kilos se multiplient et font petit à petit le lit de l’obésité.
Rappelons qu’en France, l’obésité touche aujourd’hui plus de 12 % de la population et 17 % des enfants. Si les sodas sont toujours aussi consommés, ce sont les plus jeunes qui en boivent désormais le plus. Pour eux comme pour les adultes, il existe pourtant des alternatives permettant de concilier plaisir et santé.
Se faire plaisir avec moins de sucre
Si l’on veut limiter sa consommation de sucre tout en continuant à se faire plaisir l’alternative toute trouvée, ce sont les eaux aromatisées, surtout dans leurs versions peu sucrées. Elles offrent les vertus de l’eau, la saveur en plus. Aromatisées au citron, à la fraise, aux fruits rouges, aux fruits exotiques, elles plaisent aux petits comme aux grands. Côté sucres, la différence avec les sodas classiques est importante : alors que ces derniers contiennent jusqu’à 170 g de glucides par litre, les eaux aromatisées les plus sucrées ne dépassent pas les 40 à 60 g . En plus, la plupart de ces eaux se déclinent en version sans sucre avec 0 calorie. De quoi étancher sa soif et se faire plaisir sans culpabiliser !
Hélène Huret

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *