La compagnie aérienne low cost irlandaise Ryanair a confirmé aujourd’hui la mise à l’étude d’une “taxe pour les gros“. La société espère ainsi, selon elle, mettre fin aux plaintes de passagers insatisfaits d’avoir voyagé aux côtés de voisins obèses… et s’assurer une source complémentaire de revenus.

La société Ryanair veut taxer les personnes obèses, comme neuf compagnies aériennes américaines qui font déjà payer un deuxième siège aux passagers obèses, ceux qui ne peuvent abaisser leur accoudoir et boucler normalement leur ceinture. Après avoir parlé de 40 %, Ryanair précise que 29 % des quelques 100 000 internautes interrogés sur son site internet se sont prononcés en faveur de cette mesure. En conséquence, la compagnie aérienne surtaxera probablement bientôt les billets pour les personnes en surpoids majeur.
Pour déterminer si la personne est taxable ou non, plusieurs méthodes sont envisageables : peser la personne, calculer son indice de masse corporelle, mesurer son tour de taille ou déterminer si “la taille touche simultanément les deux accoudoirs“. Ainsi, les femmes pesant plus de 100 kg, les hommes pesant plus de 130 kg, et les personnes ayant un tour de taille de plus de 102 cm pour les femmes et 114 cm pour les hommes devraient voir le prix de leurs billets majoré d’une taxe. Afin de déterminer le poids au-delà duquel la taxe sera appliquée, Ryanair a commencé la semaine dernière une vaste opération de pesage de ses passagers. Les association protestent contre cette taxe et dénonce une stigmatisation des personnes obèses. Elles soulignent qu’il serait plus sensé de privilégier la prévention de l’obésité que de punir les personnes en surpoids. Source : Quotimed.com et Europe1.fr, 22 avril 2009Photo: © EVRARD JS/SIPAClick Here: camisetas de futbol baratas

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *