L’épidémie d’obésité frappe de plus enplus jeune ! Le nombre d’enfants et d’adolescents touchéspar le surpoids ne cesse d’augmenter. Un sur six est aujourd’huiconcerné. Pour enrayer cette épidémie, lesprogrammes de sensibilisation des plus jeunes semblent porter leursfruits, comme en témoigne le programme Fleurbaix-Laventievilles santé. Mais des initiatives plus cibléespeuvent également avoir un impact important sur le surpoids.C’est ce qu’ont montré des chercheurs anglais, ens’attaquant… aux sodas !
Les Britanniques ont mené un programme de sensibilisationdans 29 classes durant un an. Ils préconisaient notamment dediminuer la consommation de sodas, à la faveur d’eau et dejus de fruits dilués. 644 enfants de 7 à 11 ansétaient inclus dans le programme, dont la moitiéseulement recevaient les recommandations. Pour renforcer lemessage, les scientifiques prétendaient que l’eau“favorisait la concentration“ et soulignaient l’effet sur ladentition des boissons sucrées. Résultats : 0,2 % deproblème de surpoids et d’obésité dans legroupe averti, contre une augmentation de 7,5 % dans le groupetémoin ! Alors qu’en France, les députésenvisagent des mesures draconiennes telle que l’interdiction desdistributeurs de sucreries dans les écoles, cetteétude montre que l’éducation des enfants, avec desmessages simples, est certainement la mesure àprivilégier. Car un enfant averti n’en vaut pas deux… surla balance !Source : BMJ, avril 2004, prépublication en ligne.Click Here: Cheap FIJI Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *