Difficile de conserver sa pole position dans l’impitoyable royaume de la mode. Alors que New York et ses immenses buildings tutoyaient la première place du classement, la grosse pomme vient de se faire piquer la vedette par Londres. Un bouleversement qu’on doit notamment aux récents évènements qui ont touché la capitale, entre le décès d’Alexander McQueen et la sur-médiatisation du mariage de Kate et William.

Selon l’enquête réalisée par l’association américaine Global Language Monitor, Londres a battu New York sur la scène médiatique, lui piquant donc la prestigieuse place de Capitale de la Mode. L’organisme définit cette position en fonction du nombre de citations dans la presse –papier et web confondus, réseaux sociaux et blogs spécialisés- d’une ville. Les années 2010 et 2011 ont regorgé d’actualités autour de la capitale britannique, entre le décès tragique du créateur Lee Alexander McQueen, styliste anglais de la marque du même nom, qui a déchaîné les passions; le mariage du Duc et de la Duchesse de Cambridge qui a su faire durer le mystère et apporter des informations fashion au compte-goutte. Dont les précieux détails sur la robe de la mariée, réalisée par Sarah Burton, nouvelle directrice artistique d’Alexander McQueen, pour boucler la fashion boucle.

Londres n’a donc pas volé sa place de reine de la mode, avec une égérie de charme en la personne de Catherine, épouse du Prince William, qui a su avec brio faire briller l’élégance british lors de son voyage officiel outre-Atlantique. Un voyage forcément inscrit sous de bons auspices mode, puisque la belle, pourtant inconditionnelle des jeunes talents anglais, s’est octroyé les faveurs de couturiers américains ou canadiens, comme Erdem Moralioglu dont elle a porté une superbe création à son arrivée à Ottawa pour honorer son pays d’accueil.

L’inconsolable Big Apple arrive donc en deuxième position, juste devant Paris, Milan et Los Angeles. Londres mérite cette année plus que jamais sa couronne de capitale des tendances…

Pauline Gallard

Jeudi 18 août 2011

Suivez l’actu Gala sur Twitter et Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *