Début septembre, Jean-Luc Godard avait laissé la porte ouverte sur son déplacement à Los Angeles, qu’il ferait «si son emploi du temps le lui permettait». Apparemment overbooké, il vient de décliner l’invitation.

Adulé ou honni, toujours controversé, Jean-Luc Godard, qui a jeté les bases de la Nouvelle Vague avec

puis écrit et dirigé pendant 50 ans des films audacieux et polémiques, est l’une des figures les plus étudiées et critiquées de l’histoire du 7e Art.
Click Here: Cheap France Rugby Jersey
Voilà le réalisateur gratifié d’un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière par l’Académie des Arts et Sciences du cinéma.

Une récompense? Hélas Pour Lui!

Le cinéaste associable suisse déteste les pince-fesses. Au lieu de se réjouir à l’idée de cette consécration, de rêver nuit et jour de la reconnaissance (tardive) de ses pairs, cet Intello, fan du Dr. House et roi de la provocation, se moque des raouts collet montés, des strass, des paillettes et de la célébrité.

«Après deux mois d’un cordial échange épistolaire avec Tom Sherak, le président de l’Académie, Jean-Luc Godard a indiqué avec regrets qu’il ne pourrait pas assister à la cérémonie des Governors Awards le 13 novembre pour recevoir sa statuette en personne», peut-on lire dans un communiqué qui ne précise pas les raisons de ce faux-bond.

Iconoclaste et poétique comme son Pierrot le Fou, le réalisateur a la diction trainante, 79 ans, «a réitéré ses remerciements pour le prix» et a adressé tous ses vœux aux «trois autres Mousquetaires», comme il les appelle: le producteur

(déjà sacré à cinq reprises pour Patton et Le Parrain), l’acteur Eli Wallach, 94 ans, (Les Sept mercenaires, Les Désaxés, La Conquête de l’Ouest, Le Bon, la Brute et le Truand…) et l’historien expert du muet, Kevin Brownlow, qui seront également distingués ce soir là.

Les Oscars d’honneur seront remis le 13 novembre à Hollywood. Depuis 2009, l’Académie a décidé de décernée ces trophées au cours d’un événement séparé, non télévisé, dans la grande salle de bal du Kodak Theater à Hollywood.

Le «bout de métal» (il l’appelle ainsi) décerné à Godard sera envoyé directement à son domicile.

Notre phénix est un spécialiste de la défection. En mai dernier, il avait annulé sa venue à Cannes, où son Film Socialisme était pourtant sélectionné. Attendu sur la Croisette, le réalisateur d’A Bout de Souffle avait faux bond à Thierry Frémaux, lui écrivant: «Avec le festival, j’irai jusqu’à la mort, mais je ne ferai pas un pas de plus», avant de prétexter des «problèmes de type grec…».

?Le génie, et Le Mépris, aussi.

J.B

Mardi 26 octobre 2010

Suivez l’actu Gala sur Twitter et Facebook

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *