En prévision des fortes chaleurs de l’été, la Ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, Roselyne Bachelot-Narquin a envoyé, mardi 13 mai 2008, une circulaire canicule à l’attention des préfets et des directeurs régionaux de l’hospitalisation. Cette circulaire présente la version 2008 du plan national canicule (PNC).
Ce plan comporte trois niveaux :1 – Le niveau de veille saisonnière, automatiquement déclenché du 1er juin au 31 août : un point météorologique est fait quotidiennement au ministère, et si la situation l’exige, les autorités sanitaires alertent les départements concernés sur l’opportunité de passer au niveau supérieur du plan. Le numéro vert d’information et de communication (0 800 06 66 66) entre en vigueur ;2 – Le niveau de mise en garde et actions est déclenché par les préfets de département concernés lorsque les conditions météorologiques l’exigent. Il induit la mise en oeuvre sur le terrain de mesures de prévention et de gestion de l’épisode caniculaire dans les établissements de santé, les établissements sociaux et médico-sociaux, les communes… A l’échelon départemental ou national, certains médias peuvent être réquisitionnés afin de diffuser des messages de prévention. Le dispositif a été revu et amélioré pour mieux cibler le public à risque (travailleurs et personnes âgées) et les données sanitaires sont remontées quotidiennement par les départements concernés au ministère;3 – Le niveau de mobilisation maximale est déclenché sur instruction du Premier ministre dans le cas où la canicule est aggravée par des effets collatéraux (rupture de l’alimentation électrique, pénurie d’eau potable, saturation des établissements de santé…).

Parmi les nouveautés 2008, on notera un renforcement de l’organisation de la gestion de situation d’alerte grâce à une plus forte implication des acteurs du niveau local et une consolidation des circuits d’échange d’informations et une communication renforcée vers le grand public et les salariés. L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) a ainsi diffusé dès cette semaine plus de 2 millions d’exemplaires du dépliant et plus de 150 000 affichettes qui précisent les consignes à respecter afin de réduire l’impact sanitaire d’une vague de chaleur.Source : Communiqué du Ministère de la santé – mai 2008Click Here: NRL Telstra Premiership

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *