À la tête d’une fortune estimée à près de 100 millions de dollars, Kanye West aurait sans doute pu s’abstenir de faire faire un showcase durant le mariage du petit-fils du président kazakh Noursoultan Nazarbayev samedi, à Almaty. Une prestation gracieusement rémunérée (on parle de 3 millions de dollars) qui fait couler beaucoup d’encre.

Alors que Kanye West se fait le plus discret possible depuis la naissance de sa petite North West, sa stratégie médiatique vient d’être mise à mal par son déplacement à Almaty, la principale ville du Kazakhstan. TMZ nous apprend que le compagnon de Kim Kardashian aurait touché 3 millions de dollars (2, 271006 euros) pour chanter quelques titres (parmi lequel Can’t Tell Me Nothing) à l’occasion de l’anniversaire du petit-fils du président kazakh Noursoultan Nazarbayev samedi dans un hôtel de luxe de la ville, le Royal Tulip.

Fin juin dernier, Jennifer Lopez s’était elle aussi retrouvée dans l’oeil du cyclone après avoir chanté «Happy birthday Mr President» au dictateur du Turkmenistan, Gurbanguly Berdimuhamedow. L’entourage de la chanteuse avait tenté de s’excuser mollement sans convaincre grand monde. « Si elle avait été au courant de ces problèmes liés au respect des droits de l’homme, Jennifer ne serait pas montée sur scène. »

Parmi les autres stars à s’être fait épingler dernièrement pour avoir chanté pour des dictateurs citons également : Mariah Carey, Usher, Nelly Furtado, Beyoncé et son mari Jay-Z. Et la liste est loin d’être exhaustive puisque certaines stars savent se montrer évidemment plus discrètes que d’autres…

Click Here: Cheap France Rugby Jersey

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *