Trois jours après l’apparition d’un premier cas d’Ebola à Goma, en République démocratique du Congo, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) élève l’épidémieEn raison de cette crainte d’une éventuelle propagation, le Comité a recommandé que je déclare l’épidémie comme une urgence de santé publique mondiale.Ebola menace de s’étendre à deux pays limitrophes de la République démocratique du Congo : le Rwanda et l’Ouganda.À moins que la communauté internationale n’intervienne et ne finance la riposte maintenant, nous allons payer pour cette épidémie d’Ebola pendant encore longtemps.Cette épidémie est la deuxième plus grave de l’histoire du virus. De 2013 à 2016, Ebola a fait 11 000 personnes en Afrique de l’Ouest.Click Here: Rugby league Jerseys

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *