EuropaCorp, la société de Luc Besson, vient d’annoncer son intention de mettre en place un plan de sauvegarde de l’emploi avec la suppression de 22 postes dans l’hexagone.

Dans un communiqué diffusé ce lundi, EuropaCorp, le groupe de Luc Besson, annonce son intention de mettre en place un plan de sauvegarde de l’emploi avec la suppression de 22 postes dans l’hexagone, soit près de 30% de son effectif global. “Si ce plan était adopté, l’effectif en France serait de 57 personnes à l’issue de sa mise en œuvre”. Celui-ci, poursuit le communiqué, correspond aux besoins de l’entreprise pour mener à bien sa stratégie de recentrage sur ses activités cœur de métier” en France.

Jean Dujardin et Luc Besson font équipe pour la série The French Detective !

Il y a un mois, la société EuropaCorp annonçait une perte nette de 70,6 millions d’euros lors du premier semestre de son exercice décalé 2017-2018 (contre une perte de 27,6 millions l’année précédente). Après les résultats moins bons qu’espérés de Valérian et la Cité des mille planètes, notamment aux Etats-Unis avec seulement 41 millions de dollars de recettes, EuropaCorp, dont l’action a perdu 72% de sa valeur l’an dernier, souhaite désormais se concentrer sur la production annuelle de quatre ou cinq films d’action ou thrillers.

A noter enfin que le chiffre d’affaires de la compagnie, sur les six premiers mois de son exercice, a en revanche été multiplié par deux à 138,1 millions d’euros. Des chiffres qu’EuropaCorp explique par “les revenus générés par Valérian et la Cité des milles planètes.” Rappelons que le long métrage, sorti en salles l’été dernier, a réuni plus de 4 millions de spectateurs dans l’hexagone.

Qui est Sasha “Anna” Luss, la nouvelle héroïne de Luc Besson ?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *