Le staphylococcus aureus est l’une des bactéries lesplus résistantes aux antibiotiques. Chaque année,elle est à l’origine de milliers d’infectionsgraves en milieu hospitalier. Des chercheurs ont testé surde très nombreux patients l’efficacitéd’une pommade nasale à base d’un antibiotiquebien connu, la mupirocine.
Au total, 3 551 personnes ont reçu soit un traitement parcette pommade soit un placebo deux fois par jour pendant cinq joursavant leur opération. Les chercheurs ont ensuitedéterminé le taux d’infection par le germe dustaphylocoque. Résultat : l’application de pommade enprévention a permis de réduire significativement lesinfections nosocomiales à staphylococcus aureus chez lesporteurs sains du germe dans le nez (4 % sous traitement contre 7,7% sous placebo).
“Nos résultats ont des implications énormes pour laréduction des infections à S.aureus des blessureschirurgicales ou autres infections nosocomiales, pourprévenir les maladies et sauver des vies“ déclare lePr. Trish Perl, principal auteur de l’étude.
Les auteurs ne plaident pas pour autant pour une utilisationmassive de ce médicament de manièrepréventive. Depuis quelques années, lesantibactériens courants ne sont plus capables de venirà bout de certaines souches de staphylocoques dorés,devenues résistantes. L’utilisationinconsidérée d’antibiotiques ne feraitqu’accélérer le phénomène. EnFrance, plus de 30 % des staphylocoques dorés ont ainsiperdu leur sensibilité à lapénicilline…
Source : N Engl J Med 346: 1871-1877Click Here: Maori All Blacks Store

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *