En quelques 15 ans de carrière elle a réussi à se construire une notoriété qui dépasse son seul titre de Spice Girl. Victoria Beckham est aujourd’hui une femme d’affaire, une épouse et une mère comblée. Un travail de chaque instant pour rester toujours au top. Elle révèle quelques secrets dans le Vogue chinois du mois d’Août.

Elle aura attendu ses 39 ans pour en dire un peu plus sur sa vie. Derrière son regard froid et ses tenues toujours impeccables, Victoria Beckham garde au secret une personnalité bien affirmée. A la tête d’un empire de l’image avec son mari (depuis 14 ans) David, elle est aujourd’hui une ambassadrice de la mode à travers le monde. Une responsabilité qu’elle accepte volontiers, mais dont elle veut être digne chaque jour. Dans les colonnes du mensuel, elle assure : « La chose la plus difficile est de maintenir ce niveau de réussite » tout en restant une bonne mère.

Parce que la priorité aujourd’hui, ce sont ses 4 enfants : Brooklyn (14 ans), Romeo (10 ans), Cruz (8 ans), et Harper, (bientôt 2 ans). « C’est très difficile de jongler, quand vous êtes une mère qui travaille » explique-t-elle, « des millions et des millions de femmes le font à travers le monde » et pourtant « ce n’est pas facile, vous vous sentez coupable à chaque fois que vous franchissez la porte pour aller travailler ». Et pour les besoins de sa carrière, Vicky a une nouvelle fois quitté la demeure familiale de Londres pour la Chine. Partie en tournée avec son ex-footballeur de mari à l’autre bout de la planète, elle était la star d’une séance photo mode.

Elle a posé pour le papier glacé de Vogue Chine qui sortira au mois d’août prochain. Un cadeau pour ses fans chinoises qui sont plus nombreuses qu’on ne le croit et qui découvrent les premières créations de la styliste anglaise dans les grands magasins de Pékin. Pour elles, Posh Spice lance un mot gentil : « Elles ont des corps remarquables et sont heureuses et positives et j’adore ça. Je crois qu’elles savent ce qui est beau, comment accessoiriser et elles ont de superbes cheveux et une peau sans défaut ». Les lectrices apprécieront sans doute.

Et c’est tout ce que souhaite l’ancienne chanteuse des Spice Girls. Loin du narcissisme qu’on lui prête dans les tabloïds, Victoria Beckham explique qu’elle a choisi le métier de la mode pour servir les femmes. Ainsi, celle qui ne se déplace jamais sans ses talons de 12 a assuré que « donner le pouvoir aux femmes et faire en sorte qu’elles se sentent sexy et géniales quand elles portent mes habits est plus important que des milliers d’applaudissements ». On n’en attendait pas moins de la créatrice qui chantait déjà la gloire du Girl Power en 1996, avec ses copines Emma, Mel C, Mel B et Geri…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *