Dans “Zulu”, nouveau thriller de Jérôme Salle qui débarque aujourd’hui en salles, Orlando Bloom campe un policier au bout du rouleau qui a une énorme cicatrice dans le dos. Il s’avère que cette cicatrice n’a pas été rajoutée pour les besoins du film, elle est bien réelle.

Orlando Bloom dans “Zulu” : un flic qu’il ne vaut mieux pas énerver ! © Eskwad

Ce détail n’aura sans doute pas échappé à ceux qui ont déjà vu Zulu ce mercredi. Dans sa première scène, Orlando Bloom apparait entièrement nu et présente une grande cicatrice dans son dos. Il s’agit d’une vraie balafre et non d’un artifice rajouté pour l’occasion. Explication : à la fin des années 1990, à 21 ans, l’acteur a eu un grave accident. Il a escaladé une gouttière située au troisième étage d’un immeuble et en est tombé.

 

Conséquence : plusieurs vertèbres brisées et une opération chirurgicale délicate. Après avoir porté des plaques de métal pendant un an, il est parvenu à remarcher normalement. Mais son corps portera à jamais la marque de cet accident.

 

Laurent Schenck

 

Cannes 2013 N°108 – Cannes 2013 – Orlando Bloom : “Les gens m’avaient mis dans une case !”

A VOIR AUSSI :

“Zulu”, “Malavita”, “Grudge Match”… Les bandes-annonces de la semaine à ne pas rater !

Cannes 2013 : clôture efficace avec “Zulu” ?

Suivez-nous sur Twitter pour connaître l’actu ciné & séries d’AlloCiné Follow @allocine

Click Here: Golf special

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *